samedi 21 mars 2020

Quelques pistes de protection et aussi de détente "qui vont bien" pendant le COVID-19

Après la mise en hibernation de mes activités et mon cancer, je pensais ne plus écrire sur ce blog. Cependant, nous vivons des temps difficiles, et même si je sais que la plupart d'entre vous sont d'avides chercheurs qui ont déjà dû trouver des tutos masques et autres infos et distractions positives sur YouTube et les réseaux sociaux, il arrive qu'on ne cherche pas au bon endroit.

Ci-dessous quelques pistes de survie (d'ailleurs "virus" à l'envers ça fait "survi" - certes l'orthographe n’est pas parfaite, mais phonétiquement ça donne l'idée :)) et TOUT DE SUITE EN LIEN - il ne faut perdre aucune précieuse minute - un tuto YouTube pour faire son masque fait par un vrai médecin le Professeur Garin, et les conseils d'un français vivant en Chine qui a traversé l'épidémie Cédric Beau.




Bref, pour le moment (et ceux qui ne le savent pas déjà) voici quelques impératifs :

1) le port du masque lorsque vous sortez de chez vous pour les courses ou l'aération quotidienne - et chez vous si vous êtes malade -, même un masque de fortune, est indispensable que vous soyez malade ou non, voici très simplement pourquoi :

que vous soyez malade ou sain, si vous portez un masque, certes ça n'empêche pas les virus de rentrer dans votre masque, mais ça les empêche d'en sortir, du coup, chacun garde ses projections, virus et microbes dans son masque perso, et donc ça ne risque plus de traverser les masques par l'extérieur, du coup, même si c’est à sens unique, si tout le monde en porte, ça fait comme si c'était à double-sens.

Il n'y a quasiment plus de masques dans le commerce et la priorité pour ces masques est bien évidemment aux soignants (médecins, infirmiers, auxiliaires de vie, ambulanciers, pompiers, vétérinaires...) et aux personnes qui nous permettent de vivre normalement (policiers, éboueurs, agents d'entretien, boulangers, caissiers, les gens qui livrent, qui travaillent dans les supermarchés et les entreprises qui fonctionnent encore, les gens qui travaillent pour l'eau, l'électricité, etc...) donc on peut fabriquer des masques de fortune, eh oui, si on en porte tous même si on est pas malade, ça limitera bien la propagation du virus.

Donc si vous n'avez pas de masque voici très simplement comment en fabriquer un (enfin, il faut en faire plusieurs car il faut les changer souvent) :

- désinfectez vos mains (soit au gel hydro, à l'alcool ou au vinaigre d'alcool blanc, soit tout simplement en vous lavant les mains avec de l'eau et du savon hein ^^)

- prenez une serviette en papier (ou une feuille de sopalin pour les enfants qui ont un visage plus petit que vous), ouvrez-la entièrement puis pliez-la en accordéon

- à chaque extrémité de la serviette, soit si vous avez des élastiques assez grands, agrafez-en un de chaque côté, sinon prenez un bout de ficelle et faites une sorte de lien de chaque côté afin de povoir passer ça derrière vos oreilles

Et voilà, vous êtes équipé pour votre prochaine sortie (attention à bien rester à l'écart des autres gens, minimum 1 mètre et on ne se touche pas !) Ensuite, il faut évidemment jeter le masque, se désinfecter/laver les mains et en prendre un autre à la prochaine sortie.

Fabriquez-les en famille, ça occupe, et même entre voisins, et lavez-vous bien les mains, équipez-vous de masques et distribuez-en à ceux qui n'en ont pas (par exemple s'il y a des sdf en bas de chez vous qui en ont besoin) si vous en avez suffisamment. Merci :)

2) les sorties :

Alors là y'en a qui ont pas été fins à se coller les uns sur les autres dehors, mais c’est un truc d'humains ça, hier je suis allée acheter un peu de nourriture et les gens viennent se coller vers toi : parce qu'ils n'ont plus la civilité d'attendre que toi tu te sois servi pour prendre ensuite leur tour, tout bêtement.
Si vous êtes en extérieur ou en train de faire les courses mettez votre égo de côté et laissez la personne se servir puis ensuite allez-y, ou sinon dites simplement et gentiment "monsieur (ou madame), auriez-vous l'amabilité de vous reculer d'un mètre afin que je puisse accéder à ce paquet de gâteaux ?". C’est pas compliqué et ça vous réapprendra à vivre en communauté de manière courtoise.

Pareil pour les collabos qui dénoncent les baigneurs sur les plages : qu'est-ce que ça peut te faire qu'un papy se baigne à 50 mètres de la plage tout seul ? il est complètement isolé dans la flotte - en plus l'eau salée, je crois que les virus apprécient moyen - va contaminer personne, et rien ne t'empêche de faire pareil ! Le seul trucs quand vous êtes dehors c'est RESTEZ A DISTANCE, c’est pas compliqué.

Les promeneurs et les joggeurs pareil : si vous êtes seul (ou juste avec votre enfant, femme ou chien avec qui vous êtes confiné) et que vous êtes à bonne distance des autres et que vous restez LOIN, pas de souci. En plus si vous portez tous les masques ou un foulard sur le visage, franchement y'a pas de raison.
Mais voilà, certains ont merdé à se coller les uns aux autres et tout le monde paie pour eux.

Alors non, c’est pas les vacances, je comprends que certains qui sont obligés de travailler (et d'ailleurs merci à vous, ceux qui bossent pour les commodités de chacun, c’est grâce à vous qu'on a de l'eau, de l'électricité, du chauffage, de la bouffe, des soins, des rues propres et qu'on est pas encore dans un monde à la Walking Dead) aient très peur en ces temps de danger et qu'ils soient un peu aigris et désarçonnés par le fait que d'autres pendant ce temps soient en télétravail ou se fassent une balade en extérieur (enfin se faisaient une balade parce que grâce aux idiots qui se collent aux autres et aux collabos qui dénoncent ceux qui sont seuls mais se la coulent douce c’est terminé) mais imaginez-vous que peut-être ce papy qui se baigne c’est peut-être sa dernière semaine de vie, ce jeune homme qui se promène dans un parc, il est peut-être en train de crever d'un cancer.

Alors non, le temps n’est pas à envier, jalouser ou vouloir détruire les autres, le temps il est à prendre soin de soi du mieux qu'on peut, et éviter les emmerdes aux autres. Si vous bossez aujourd'hui, préservez-vous (allez voir la recette du masque maison, c'est le port du masque, même de fortune qui doit devenir viral, et pas les maladies), et dites-vous que le monde a une chance de s'améliorer grâce à vous, et je vous souhaite de pouvoir vous balader dans les parcs ou vous baigner quand tout ce merdier sera derrière nous.

3) le confinement : donc c’est vrai qu'il vaut mieux rester au maximum loin des autres en ce moment si on le peut, même si ça peut vite faire "nid à virus" si un (ou plusieurs) d'entre vous est malade. Pensez à respecter les mesures d'hygiène même à la maison, et aérez bien le logement (même s'il fait froid ou pluvieux) au moins deux fois par jour.

Si vous pouvez faire une petite sortie "de santé" par jour faites-le avec masque et loin des autres, si vous avez un balcon ou un jardin aérez-vous aussi (attention on ne postillonne pas sur les voisins du dessous !!!!)

Pour se distraire :

- bin déjà fabriquez-vous un stock de masques et mettez les enfants à contribution (y'a pas mal de tutos sur YouTube en plus de celui que je vous ai indiqué)

- les moyens électro-dépendants : internet, tv, ordi  : allez-y mais regardez des trucs sympas, pas des trucs anxiogènes ou des trucs destructeurs.
Si vous avez des dvd que vous ne regardiez plus ou un bon accès web c’est le moment de vous refaire l'intégrale de "Friends" par exemple.
Sur Internet on peut aussi (wow, ça se perd ça) : lire des livres ! eh oui, je sais que plein de gens n'ont pas de livres chez eux, eh bien lisez des livres en pdf ou en kindle (il y en a même des gratuits)

- les moyens à l'ancienne : lire des livres papier, lire des bandes dessinées (les jeunes n'ont même plus de bandes dessinées, c’est l'occasion de les redécouvrir - et pareil si pas de version papier, lisez-les sur le web), rempoter ses plantes, fabriquer des petits objets, cuisiner, tricoter, coudre...
Évitez les activités dangereuses (scier du bois ou du métal, utiliser des taille-haies ou des tronçonneuses) parce que si vous vous blessez, vu comment on manque d’hôpitaux et de soignants, ça va être galère surtout en ce moment.

4) Je me protège, je te protège : ne soyez pas des enfoirés, respectez les autres, respectez-vous, respectez les animaux et la nature
Avez-vous regardé le ciel ces derniers jours ? ça peut se faire même par la fenêtre d'un petit studio ou celle du palier si la votre ne donne pas sur le ciel, ou pendant votre tour de pâté de maisons : le ciel est presque redevenu comme avant qu'on ait des avions, tout bleu avec juste des nuages et des oiseaux !
Il y a peut-être un brin d'herbe ou une fleur qui pousse dans les interstices du balcon en béton, sur le bord d'un trottoir... ça paraît rien mais dans ces temps troublés, ça vous recentrera sur vous et vous fera du bien.

Je vous ferai un prochain post (je ne sais pas quand car je veux que ce soit précis et efficace) sur certains bienfaits pour le système immunitaire, en tout cas pour le moment, fabrication de masques semble être primordiale. Et aussi pour vous donner des liens de vidéos sympas ou éducatives ou aidantes.
A bientôt, bon courage à tous, vous êtes peut-être confinés mais vous faites partie d'un tout, ce tout, c’est vous et c’est nous. Prenez soin de vous, tendres pensées à ceux qui vivent des moments difficiles (maladie, deuil), vous êtes des battants, vous êtes l'avenir !